Bolsonaro déclare ne pas parler “espagnole ou portugnol” à un journaliste portugais

Pedro Sá Guerra, correspondant de la RTP au Brésil, a posé une question à l’actuel president lors d’une conference de presse après le débat sur la campagne électorale dans le pays.
0 Partages
0
0
0

C’était censé être une simple conférence de presse. Cependant, elle est rapidement devenue un rassemblement. Le dernier face-à-face entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva, candidats au second tour des élections à la présidence du Brésil, qui s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi, n’aura pas été favorable à l’actuel président. Lors de la conférence de presse d’après-débat, il s’est montré irrité par les journalistes et n’a pas respecté les règles imposées par Rede Globo. La conférence a également été marquée par une (non-)réponse à un journaliste de la RTP

“Tu vas répéter et je vais continuer à ne pas comprendre !” – Bolsonaro

La question de Pedro Sá Guerra, correspondant de la télévision publique portugaise, portait sur la politique étrangère du Brésil, un sujet quelque peu difficile pour Bolsonaro : “Vous avez dit ici que vous avez maintenu une bonne relation avec la communauté internationale, mais le fait est que rares sont les présidents de la communauté internationale, et surtout de l’Europe, qui ont fait référence au Brésil. Et lorsqu’ils font référence au Brésil, ils évoquent le résultat de ces élections avec une énorme inquiétude. J’aimerais savoir ce que vous en pensez

Bolsonaro est passé à l’attaque

Bolsonaro : Je n’ai pas compris ce que tu as dit….
Guerra: Vous n’avez pas compris ?
Bolsonaro :Si toutefois j’ai compris…
Guerra: Si vous voulez, je vais le répéter.
Bolsonaro: Tu vas le répéter et je vais continuer à ne pas comprendre, d’accord? Je ne parle pas espagnol ou portugnol!
Guerra: Je ne parle pas le portugnol !
Bolsonaro: Excusez-moi, mais je ne le parle pas !

Mais M. Bolsonaro a fini par répondre à la question, bien qu’indirectement, en faisant allusion à la rencontre bilatérale avec le président américain Joe Biden et à la connexion avec d’autres pays : “Le monde arabe me parle”, assure-t-il

La conférence de presse s’est terminée par le départ de Bolsonaro de la chaire, après une question d’un journaliste du journal A Folha de São Paulo sur une fake news citée par le candidat pendant le débat : “Avez-vous la morale pour me traiter de menteur ?”, a-t-il dit au journaliste, avant de se retirer de la chaire

La relation de Bolsonaro avec la presse a toujours été plutôt tortueuse, critiquant ouvertement les médias et les journalistes lorsque les nouvelles ne lui sont pas favorables et préférant utiliser les réseaux sociaux et les médias sociaux plus proches du gouvernement actuel. Le second tour de l’élection présidentielle a lieu ce dimanche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

0 Partages
Vous aimerez aussi