France : opérateur coupe le signal des chaînes en raison de l’absence d’accord de distribution

Depuis près d’un mois, les chaînes de télévision du groupe TF1 sont indisponibles sur l’opérateur Canal+
0 Partages
0
0
0
Cet article a été publié il y a au moins 4 mois. Le contenu peut être obsolète

Les chaînes et services de télévision du groupe TF1 sont indisponibles sur l’opérateur Canal+ France depuis début septembre et sans solution en vue

Ce qui semblait être un simple désaccord entre un groupe de médias et le premier opérateur de télévision et de contenu de France a rapidement dégénéré en procès mutuels

Mais allons-y par parties

Les chaînes sont disponibles sur la TNT française… ou pas !

Tout a commencé avec les négociations pour le renouvellement de l’accord de distribution entre le groupe de télévision et l’opérateur. L’accord a pris fin le 31 août et couvrait cinq des chaînes du groupe(TF1, TMC, TFX, TF1 Films Series et LCI), plus le service de streaming MyTF1. Le groupe média souhaitait obtenir le paiement de dix-sept millions d’euros pour la distribution des chaînes et des services premium sur l’opérateur, soit une augmentation de cinquante pour cent par rapport au précédent accord de distribution

De son côté, le groupe Canal+ France n’a pas voulu payer ce montant et, le 2 septembre, la diffusion des chaînes a été coupée pour environ 5,4 millions de clients. Pour avoir une idée de l’impact, les chaînes de TF1 ont immédiatement perdu environ quinze pour cent de leur audience moyenne

Le même jour, l’opérateur a publié un bref communiqué, mentionnant que le groupe TF1 utilisait sa “position dominante” sur le marché français de la télévision pour exiger un “paiement d’un montant très important pour ses chaînes TNT gratuites”. Face à ces demandes infondées et déraisonnables pour des chaînes qui sont accessibles gratuitement à tous et doivent le rester, le Groupe CANAL+, partenaire de longue date du Groupe TF1, se voit dans l’obligation de cesser la diffusion de ces chaînes, n’ayant plus le droit de le faire”, conclut-il

En effet, “La Une” occupe une position exceptionnelle dans le paysage télévisuel français. Contrairement au Portugal, où la grille ne compte que huit chaînes (sept chaînes nationales et une chaîne régionale dans chaque région autonome), le territoire européen français compte trente chaînes nationales (gratuites et premium) et quarante-trois chaînes locales et régionales (disponibles uniquement dans chaque département). Sur les trente chaînes nationales, le groupe TF1 est responsable de cinq chaînes. De plus, TF1 émet précisément en première position dans la grille, et l’opérateur considère que cette position donne automatiquement un avantage à la chaîne privée

Le groupe TF1 a rapidement réagi avec force à la coupure du signal de ses chaînes. Elle a d’abord publié un communiqué regrettant “profondément” la “décision” de l’opérateur, ajoutant que Canal+ France n’a pas voulu accepter un nouvel accord, “malgré des semaines de discussions et de négociations, choisissant de priver ses clients des chaînes et services qu’ils paient dans leur abonnement”. Le groupe TF1 reste ouvert aux discussions en vue de parvenir rapidement à un accord afin de ne pas pénaliser davantage les millions de téléspectateurs qui reçoivent les chaînes du groupe par l’intermédiaire de Canal+“, a-t-il souligné. Elle a ensuite lancé une campagne visant à informer les téléspectateurs des moyens dont ils disposent pour continuer à regarder la chaîne, depuis des articles dans les créneaux d’information de la chaîne jusqu’à une campagne de sensibilisation sur les médias sociaux

Le groupe Canal+ France possède plusieurs chaînes de télévision en clair et premium, ainsi que trois services de distribution de télévision : Canal+ et myCanal, accessibles par abonnement auprès d’un opérateur ou par la location d’un boîtier, et TNT Sat, un service gratuit qui met à disposition les chaînes de la TNT française par satellite (l’équivalent de la TNT complémentaire par satellite au Portugal). Selon la compréhension de l’opérateur, l’accord de distribution permettait la diffusion des chaînes de TF1 sur les trois services de Canal+ France. S’il est vrai que les chaînes de TF1 restent accessibles via la TNT française, l’internet et d’autres opérateurs, certains téléspectateurs n’ont pas cette chance : ceux qui vivent dans les “zones d’ombre”, où la TNT n’est couverte que par satellite, ne peuvent pas accéder aux chaînes car Canal+ France a également coupé les signaux de télévision sur ce service. Au total, ce sont environ deux millions de personnes, y compris hors de France métropolitaine, qui sont empêchées d’accéder aux chaînes.

La Cour déclare qu’il n’y a pas d’obligation de rétablir le signal

Facebook Canal Plus France

La réaction de “La Une” ne s’est pas limitée aux téléspectateurs : elle a même atteint la barre du tribunal. Le groupe a fait valoir que les trois services de distribution de Canal+ France sont distincts, exigeant que le signal soit rétabli au moins sur le service TNT Sat, en déposant un référé auprès du tribunal de commerce de Paris. L’opérateur, quant à lui, a répondu par une autre action en justice contre TF1, l’accusant d’abus de position dominante et de pratiques discriminatoires

La procédure en référé a connu une issue jeudi dernier et n’a pas eu le résultat recherché par TF1: le tribunal n’a pas ordonné la restauration des chaînes et a même souligné que Canal+ France n’avait aucune obligation légale de le faire

Des deux côtés de la barricade, les réactions étaient mitigées. Dans un communiqué, TF1 indique que Canal+ France est “pleinement autorisé à poursuivre la diffusion des chaînes sur TNT Sat et que le transport du signal sur ce service “ne donne lieu à aucune rémunération” pour le groupe, et qu’il va faire appel “afin de ne pas laisser sans solution les foyers qui ne disposent que de TNT Sat pour recevoir les chaînes de la TNT”. Toutefois, toujours dans un communiqué, Canal+ France a posé un ultimatum : elle ne reprendra la diffusion des chaînes gratuites de la TNT que si elle est autorisée à le faire “gratuitement” pour “tous les abonnés” aux services de l’opérateur

Le gouvernement français a déclaré qu’il n’interviendrait pas dans ce conflit, mais au début du mois, il a demandé à Canal+ France de rétablir le signal des chaînes sur son offre satellitaire. Dans une lettre adressée au PDG de l’opérateur Maxime Saada, la ministre française de la Culture Rima Abdul Malak estime que la coupure du signal “n’est pas conforme à la volonté du législateur” de “garantir une couverture totale du territoire par la TNT en obligeant les chaînes à mettre gratuitement leur signal à la disposition d’un distributeur satellitaire qui en fait la demande”. Cependant, M. Saada estime que la situation est indépendante de la volonté de l’opérateur :Canal+ transmet plus de 150 chaînes en France, y compris toutes les autres chaînes de la TNT sans exception. Nous n’avons pas ces difficultés avec les autres players“, a-t-il déclaré

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

0 Partages
Vous aimerez aussi